** PHOTOS DE LAPONIE: cliquez ICI !! **


Avant de prendre l'avion direction Kiruna en Laponie Suédoise à 250km au Nord du cercle polaire le samedi matin, nous avons passé le vendredi soir chez Lo à Stockholm. Au programme pas mal de papotage et un repas alliant la cuisine Suédoise (boulette de viande) et la cuisine française (crèpe) en compagnie d'autres Français expatriés dans la capitale Suédoise. Assez sympa bien que j'étais complètement naze!

Le lendemain matin, trop tôt à mon goût, nous avons pris l'Arlanda Express pour se rendre à l'aéroport où l'avion SAS en direction de Kiruna nous attendait. Rien à signaler pendant le vol, si ce n'est que le confort à bord n'a rien à voir avec Ryanair lol.
L'attérissage a été classique malgré la piste enneigée, mais la sortie de l'avion a été en quelque sorte brutal: -20°.

A peine le temps de manger quelque chose à l'aéroport qu'on prend un taxi pour aller visiter l'Ice Hotel. Comme son nom l'indique, cet hotel est construit entièrement en glace et héberge un nombre assez impressionnant de chambres et de suites dans lesquelles il est possible de passer la nuit pour un prix assez exorbitant (presque 500€ la suite de 4 personnes me semble-t-il). Les suites sont très variées, elles sont décorées à thème: africaines, asiatiques, boules de neige, ... et sont composées d'un lit avec un matelas en mousse sur lequel est posé une peau de je-sais-pas-trop-quoi avec un sac de couchage "de compétition". Il y a aussi le célèbre Absolut Icebar dans lequel toutes les sortes de Vodka Absolut sont servies dans des verres en glace. Et dernière attraction de l'IceHotel: la chapelle dans laquelle un certain nombre de marriages ont lieu chaque année.

Après cette visite géniale, nous avons rejoint notre hotel: le Ripan, dans lequel on avait réservé une cabine (2 chambre, une cuisine, une salle de bain). On a été étonnés du confort, on s'attendait pas à quelque chose d'aussi bien.

Le lendemain matin, après une courte nuit de sommeil, Henrik Taube est venu nous chercher avec son gros van pour nous accompagner lors du 2 days Northern light tour que nous avions réservé. Avec nous il y avait 3 chinois et 2 anglais de Manchester (Henry et Tobby). Henrik a du annulé certaines réservations pour ce tour à cause du froid: -35°C, même s'il y avait un grand soleil!!!!!, on a donc eu le privilège de pouvoir faire parti du petit nombre de chanceux qui ont pu participer à ces 2 jours inoubliables.

Pendant le trajet pour aller jusqu'au point de départ, on a vu un arc en ciel super bizarre: il montait très haut, et la distance entre les 2 bouts de l'arc en ciel était très courte. Bref, c'est pas très habituel comme forme!

Arriver au point de départ, il a fallu rester dans la voiture pendant qu'Henrik mette en route les motoneiges. Ensuite nous nous sommes équipés: combinaison et chaussure énorme. Au final on ressemblait à des bibindomes Michelin, mais il fallait bien ça pour survivre aux -35°!

A ce moment là on a perdu une personne: Charlotte, qui n'a pas supporté cette différence de température et qui est tombé dans les pommes. C'était assez flippant d'ailleurs, et très dommage parce que ça aurait été trop cool de vivre cette aventure avec elle.

A partir de là commence la préparation des traineaux que l'on allait utiliser pour se rendre jusqu'au campement où nous allions passer la nuit: prendre les traineaux, positionner les harnais, attacher les chiens, écouter les instructions d'Henrik assez stressantes (attention à toujours bien regarder les chiens et à freiner si le traineau va plus vite qu'eux sinon on peut les blesser gravement!) et c'est parti pour un parcours à travers les grandes plaines de Laponie, les forêts et la rivière recouverte de 60cm de glace. J'ai eu la mauvaise idée d'enlever un de mes gants pour prendre des photos pendant que Marie conduisait le traineau. Résultat; je ne sentais plus mes doigts! Donc très galère pour arriver à remettre mes doigts dans les 2 paires de gants que j'avais! J'ai eu un peu peur parce que sans gant c'est clair que c'était pas possible pour moi de continuer, ça fait trop mal quoi! Donc solution ultime: j'ai mis mes doigts dans ma bouche pour les réchauffer lol, ça devait être marrant à voir, et ça a plutôt bien marché et j'ai pu remettre ces satanés gants!

Arrivée à la grande plaine juste avant le campement, près de la rivière, on s'arrête pour détacher les chiens et laisser les traineaux afin de finir le chemin à pied. Là on a le temps d'apprécier ce qu'il y a autour de nous: une étendue immense recouverte de neige et de glace, un silence altéré par le bruit de la rivière qui coule en torrent et par les aboiements des chiens, bref une vue panoramique impressionnante impossible de capter avec une seule photo.

L'heure est venu de finir le chemin pour se rendre au campement où nous attend Peter. Et là on arrive dans un endroit atypique, très traditionnel composé d'une hutte où l'on va passer la nuit, d'une autre hutte en guise de cuisine, d'un sauna, d'un toilette, d'un barbecue et d'un garde manger. Le tout, en bois bien évidemment!
Après avoir lutté pas mal de temps contre ce froid glacial, Peter nous a servi un thé lappon, rien de tel pour se réchauffer!

Après ça les choses sérieuses commencent: il a fallu couper du bois pour chauffer notre hutte et le sauna. Autant vous dire que je ne suis pas douée du tout avec une scie dans les mains. J'en ai abimé mes gants à force de pousser comme une folle sur cette scie!

Après le 1er effort, le réconfort: le repas de midi qu'on a fait à 15h lol. On a eu le droit à du renne fumé avec des pates. C'était très "tasty", et ce repas a été aussi très "roots": on a mangé dans une cuisine où les murs sont parsemés de peaux de betes (dont une énorme d'un ours), d'oiseaux empaillés, de photos d'élans et de pêcheurs...

Après ce repas consistant, on a du aller chercher de l'eau. Et oui, pas d'eau dans le campement donc nous sommes allé la chercher près de la rivière. On a creusé un trou à travers la glace avec sorte de gros piquet pointu, et on était chargé de récupérer l'eau avec une sorte de grosse louche pour ensuite ramener 3 ou 4 gros bidons remplis sur le campement avec le traineau. Assez compliqué d'ailleurs dans les montées de ne pas se faire emporter par le traineau lol.

Ensuite, on a eu le temps de parcourir le campement et de nous installer dans la hutte où nous allions dormir sur des lits en bois avec encore une fois une peau de bête dessus et des sacs de couchages de l'armée (cad super chaud!).

Mais avant d'aller se coucher 2 choses nous attendaient: tout d'abord le repas du soir composé de poulet qu'on a grillé et dégusté dans le barbecue, et du riz. Il faisait pas chaud du tout dans cette hutte-là donc on y a pas trop trainé. Ensuite, petit moment dehors pour admirer des aurores boréales. On en a pas vue d'énormes mais quelques petites: de grandes trainées blanches dans le ciel. Après ça, c'est l'heure du sauna! Faire un sauna au milieu de nulle part en Laponie par -35° dehors c'est assez trippant! Ca apaise et c'est impeccable avant d'aller de se coucher. On a pas échappé à la tradition du roulage dans la neige pour se refroidir assez régulièrement. Henry en a d'ailleurs profité pour me faire bouffer de la neige lol, ça fait mal au dent qu'en on sort juste d'un endroit à 60°! Mais c'était trop cool.

Après le sauna, on a fait un tour vers 2h du mat' près de la rivière avec Henry et Tobby toujours en quête de grosses aurores boréales. On en a d'ailleurs profité pour faire un ptit hockey sur glace pendant lequel je me suis vautrée royalement sur la glace. Ca fait mal aux fesses!

Une nuit de sommeil nous attendait, elle fut excellente, j'aurais jamais cru dormir aussi bien dans un logement de fortune comme celui-là. D'ailleurs merci aux anglais et aux chinois d'avoir alimenté le feu toute la nuit avec le bois qu'on avait coupé, c'est peut etre pour ça que j'ai pas eu froid!

Peter nous a réveillé à 9h, au programme: petit déjeuner, puis diverses activités: ice fishing! lol Peter a creusé des trous dans la glace près de la rivière avec une machine spéciale et nous a donné le matos. Inutile de préciser que personne a dégoté le moindre poisson. En plus il faisait tellement froid que de la glace se reformait rapidement dans le trou, et le fil de la canne à peche gelait sans cesse. Bref, on s'est vite rabattu sur le ice-hockey lol. Et là encore il a fallu ramené de l'eau au campement pour préparer le repas du midi. On a eu le temps de faire une promenade avec Henry et Tobby avant le repas, et ce fut super: petit marche dans la forêt, on a longé la rivière sur laquelle le soleil refletait pour ensuite revenir au campement.

On a eu le droit à du renne encore une fois, mais pas fumé, avec des pates, c'était super bon!

Petit à petit on a rassemblé nos affaires pour le départ. Nous sommes repartis en motoneige. C'est beaucoup beaucoup plus rapide que le chien de traineau, et c'est cool parce qu'on a le temps d'apprécier le paysage! D'ailleurs on a vu un élan, et autant vous dire que c'est énorme ces animaux. Peter nous a même confié que c'était le plus gros animal d'Europe. Pendant le trajet en motoneige, on a fait un roulement: tantot on conduit, tantot on est derrière le conducteur, tantot on est sur la sorte de remorque attachée à la motoneige. On a failli renverser la remorque quand Tobby conduisait: il a pris un virage un peu trop vite et la remorque a penché violemment, on a gueulé comme des folles et tout s'est bien terminé *ouf!*.

A l'arrivée on a attendu ceux qui était en chiens de traineau pour pouvoir revenir sur Kiruna avec le van d'Henrik.
Ces 2 jours étaient vraiment parfaits. Dommage que Charlotte n'ait pas pu nous suivre, ça aurait encore mieux!

De retour à l'hotel, on a pas fait long feu, trop fatigués par cette excursion.

Le lendemain matin nous avons flané dans Kiruna pour entre autres voir l'église qui est la principale attraction de cette ville. Elle est tout en bois et très typique. On a pas pu rentrer dedans parce qu'elle n'ouvre qu'à 11h et on devait prendre notre avion.

Voilà le récit de nos aventures dans le grand Nord. Tout simplement inoubliable!